76 - 95 96 98 | 03 - 417 589 info@christellebedrossian.com
best dietitian lebanon, lebanon, diet, diet clinic, protein diet, diet lebanon, lose weight lebanon, weight, francais, children, adolescents

La Publicité Favorise l’Obésité Chez Les Enfants

La Publicité Favorise l’Obésité Chez Les Enfants

Le taux de surpoids et d’obésité chez les enfants est en hausse. L’une des raisons est l’influence de la publicité pour les produits alimentaires non sains. Chips, bonbons, sodas, céréales sont omniprésents sur les réseaux sociaux et à la télévision. Il existe un lien direct entre le marketing alimentaire et les préférences alimentaires des enfants qui y sont exposés.

Les enfants : une cible vulnérable
De nombreuses études montrent que les enfants sont particulièrement sensibles à l’impact des images et sont donc une cible particulièrement vulnérable. La publicité attire nos enfants vers des aliments gras et sucrés et contribue donc à l’obésité. Différents pays essayent de combattre ce phénomène en mettant des recommandations pour le marketing des aliments et boissons qui sont destinés aux enfants.

Les Recommandations de l’OMS
L’organisation mondiale de la santé a publié en 2012 des recommandations en matière de commercialisation des produits alimentaires et boissons non alcoolisées auprès des enfants. L’OMS recommande « la réduction à la fois de l’exposition des enfants et de la force des messages commerciaux en faveur des aliments peu sains ».
Ceci doit se faire à travers le contrôle des médias (télévision, réseaux sociaux, jeux vidéo, Internet, téléphones portables, affichage, radio…) mais aussi toute forme de publicité dans les lieux qui accueillent les enfants comme les crèches et les écoles. Il faudrait aussi contrôler les techniques utilisées comme par exemple la présence de jouets dans les menus des enfants, les emballages alimentaires…

Les enfants : consommateurs adultes en puissance
Les enfants sont des consommateurs adultes en puissance, ce qui fait qu’ils continueront à avoir les mêmes habitudes de consommation à l’âge adulte. Malheureusement, les études montrent que les dépenses alimentaires sont consacrées le plus aux aliments qui ne sont pas nutritionnellement équilibrés. Plus de 50 % des dépenses des enfants âgés de 8 à 12 ans concernent l’achat de bonbons, de confiseries, de chocolat et de chewing-gums

Les cantines des écoles doivent aider les parents à modifier les modes de vie et les habitudes alimentaires des enfants. En ne vendant que les produits sains et en offrant que des plats du jour équilibrés, la cantine doit créer un environnement sain aux enfants. La cantine peut aider énormément à les apprendre à choisir les produits et aliments nutritifs, malgré les publicités.

Christelle Bedrossian
Diététicienne-Nutritionniste
Liban, Beyrouth

Author Info

Christelle Bedrossian